Petites choses sur l’auto-édition

A6D7B69C-00C1-4F96-AF15-052600C94A96.jpg

S’auto-éditer, comment et pourquoi?

On me pose souvent des questions sur les étapes de l’auto-édition et pourquoi j’ai choisis cette direction. Ça me fait super plaisir de répondre à vos questions via les réseaux sociaux, mais côté pratique, j’ai décidé de tout rassembler le peu de mes deux expériences (très différentes) ici.

Ma première expérience, avec j’te prendrais take out:

1- L’Écriture. (Évidemment!) Une fois le manuscrit terminé, une simple mise en page suffit puisqu’il passera dans les mains de plusieurs personnes par la suite. C’est le moment de couper ce qu’on ne veut pas, de fignoler quelques petits détails. Une fois envoyé à la correction, ce n’est plus le bon moment pour repasser le texte. Il sera trop tard.

2- La correction. Pour j’te prendrais take out, je me suis tournée vers une correctrice professionnelle, suggérée par ma graphiste, qui avait l’habitude travailler avec elle. J’ai déboursé 500.00$ pour corriger mon manuscrit, à la virgule près. Une fois coupé, relu et corrigé, il est prêt à passer dans les mains de la graphiste.

3- Le graphisme. Dans mon cas, j’ai vraiment eu la chance d’avoir un maître jedi pour mon livre. J’ai fermé les yeux puis je lui ai mis entre les mains. Elle est arrivée avec la première maquette. (Couverture, quatrième, table des matières, pagination, etc..)

4- Approbation. Une fois la maquette approuvée, on l’envoie en impression. Une copie seulement, non assemblée, simplement pour voir si la texture du papier nous plait, si la couleur de la couverture donne le même résultat souhaité.

5- Approbation finale. S’il y a un détail à changer, on fait une autre soumission chez l’imprimeur. (Mes préférés sont Le Caïus du livre à Montréal.) Si tout est ok, on donne le go pour l’impression finale, le nombre désiré. Nous en avons fait imprimé 100 pour le lancement. Tous vendus le soir même ! Un beau problème. Nous sommes donc repartis en impression le lendemain.

6- Lancement + campagne de publicité. C’est facultatif. Dans mon cas, nous avons débuté la publicité un mois avant la date du lancement. (Événement Facebook, concours, publications, dossier de presse, etc…) J’ai décidé de faire un lancement, car il y a tellement de travail derrière l’écriture d’un roman qu’une fête s’imposait. Ce n’est pas nécessaire, mais tellement amusant.

7- Distribution. Le lendemain du lancement, on prend le temps de dégrisé (héhé) et c’est maintenant le temps de distribuer notre ouvrage. Avec une maison d’édition, c’est elle qui se charge de la distribution dans les librairies. Lorsqu’on le fait à compte d’auteur, c’est nous qui doit s’en occuper. On leur envoie un courriel dans lequel on demande la possibilité d’avoir un « livre en consignation chez eux. » Les librairies prennent un % sur la vente du livre. (Souvent entre 20% et 40%) Ça vaut la visibilité. Pour mes deux romans, j’ai choisis d’être distribuée strictement dans les librairies indépendantes, question de principe. Leur accueil est tellement chaleureux et je suis vraiment fière d’avoir une petite place dans leur cocon. On peut également décider de le vendre en ligne. Pour ma part, je fais les deux. J’offre la possibilité de poster mon roman pour ceux et celles qui n’habitent pas proche d’un point de vente.

D7F599D2-0347-4C82-979F-A352DDF183DC.jpg

Ma deuxième expérience avec Le corps qui dégèle :

Pour ma deuxième expérience, j’ai décidé de vraiment tout faire moi-même. Plus comme un cris du coeur, un livre vraiment plus personnel, j’ai décidé de m’enfermer en moi-même et de tout faire. Page couverture, mise en page, etc… Un visuel beaucoup plus simple, pour mettre l’accent sur la problématique du livre, qu’est la dépression. Un lancement simple encore une fois. De la musique. De la bière. Des amis. L’essentiel.

À toi maintenant d’écrire un livre.

Je te souhaite tellement d’essayer cette expérience un jour. C’est une très très belle aventure. J’ai rencontré des gens formidables et tellement talentueux. Je me suis aussi découvert de grandes forces.

S.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s